Normal +

Quand je donne leur bain à mes fils, j’ai l’habitude de nommer les parties de leur corps que je lave… souvent en ajoutant malgré moi le qualificatif « petit » : les ptipieds, les ptibras, le ptiventre, les ptittfesses… Et forcément, arrive un moment où je savonne le zizi de mes petits. Alors je fais un effort surhumain pour ne pas prononcer ces trois syllabes : pti-zi-zi.

J’ai constaté que, souvent, les hommes trouvent que leur sexe n’est pas assez gros. Ils l’aiment, mais l’apprécieraient davantage encore avec quelques centimètres supplémentaires. Le porno y est probablement pour quelque chose, il parait qu’on n’y trouve que des gros machins (et crois moi ou pas, je ne peux pas confirmer, car j’ai dû voir en tout et pour tout 4 minutes de porno dans ma vie, en cumulé… soit dit sans aucun jugement envers les pornovores). Mais peut-être aussi qu’à force d’entendre ses propres parents affubler son zizi de petitesse – avec toute la bienveillance que cela comporte – les marmots mâles se le tiennent pour dit.

Dans le doute, j’essaye de m’abstenir.
D’autant que quelque chose me dit que mes gars n’auront pas trop de soucis à se faire de ce côté là, les chiens ne faisant pas des chats, si tu vois ce que je veux dire…
(Non, je ne parle pas de moi) (je suis une fille, tu te souviens ?)(ça y est, t’as compris ?)

Et pourtant, je n’ai de cesse de dire que très gros, c’est… trop gros.
Trop gros, ça peut faire mal, au bout d’un moment. Mal dedans (enfin ça s’est surtout « trop longtemps »), mal au fond (let me introduce « le col de l’utérus »…), mal aux mâchoires.
Trop gros, ça rentre pas dans la bouche… Pas en entier, en tous les cas. Ça devient une demi-pipe. C’est le drame personnel de quelqu’un que je connais bien…
Trop gros ça peut faire peur, aussi… et rendre… moins aventurière (deuxième drame personnel de qui tu sais).

L’idéal, et ça n’engage que moi, c’est « normal + ». J’apprends sur wikipédia que la moyenne, c’est 14 cm en érection. Je sors donc mon double-décimètre, et ma foi… ça m’a l’air parfait. Allez, pour les gourmandes, et pour justifier mon « + », disons que 14,5 cm, c’est le top.

Mais 12, c’est super aussi… J’ai connu des 10 cm (à la louche), larges, belles et très talentueuses. A l’inverse, j’ai connu un 24 horrible.

Si je devais faire un classement, il serait celui-ci :
1- Normal +
2- Normal
3- Normal –
4- Gros
5- Petit
6- Trop gros
7- Trop petit
(Je te laisse quantifier les  notions de « trop », « + » et « -« )

Tu vas me dire que j’ai mis les petits après les gros… Je sais, c’est mal, mais je parle d’expérience. Et puis j’ai plus 20 ans… parce qu’à 20 ans, j’aimais plus les préliminaires que la pénétration, donc la taille, je m’en carrais pas mal. Et… ben j’ai plus 20 ans.

Ce qui est super, par contre, c’est que même les trop petits peuvent être de merveilleux amants. Là aussi je parle d’expérience. Doigts, mains, bras, bouche, langue, lèvres… sont des ustensiles délicieux pour parvenir aux cieux.

Ça aussi, j’aimerais le dire à mes petits… Mais bon, rappelez-moi de m’abstenir. Pour l’instant, je me contente de ne pas parler de « petit zizi ».

Cet article, publié dans Du sexe, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Normal +

  1. jo dit :

    Évite aussi de dire ça à tes beaux parents ! Gros, petits il y en a pour et à tous les goûts !

  2. Non mais « petit bras », c’est pas très sympa non plus, tu sais !
    (Sinon, je me suis toujours demandé si la taille du sexe dont j’avais hérité venait des chromosomes de ma mère ou de mon père.)

    • R. dit :

      Je comprends, j’ai moi-même demandé à ma mère, quand elle avait encore sa tête et alors que j’étais avec un homme plutôt « trop petit », si mon père était doté d’un sexe « normal » ? Apparemment, oui.
      Mais je ne sais pas moi-même si j’aurais pu transmettre quoi que ce soit de ce côté là à mes petits gars (qui sont les enfants d’un homme plutôt « trop gros », finalement…).
      🙂

  3. usclade dit :

    Je ne crois pas que ce soit les propos des parents qui complexent le garçon.
    Au début de l’adolescence je n’étais pas spécialement ravi de voir mon sexe grossir, je pensais que les filles allaient trouver ça disgracieux. C’est plus par la suite en comprenant les messages véhiculés par le culte de la virilité masculine que j’ai au contraire souffert de me dire qu’il n’était du coup pas assez gros. On vit dans un monde d’images, qui doit créer la sensation en permanence. L’excès devient la norme, alors que la « normale » passe pour de la banalité, de la fadeur, et donc de la médiocrité.
    En gros le garçon qui n’est pas gâté par la nature se sent presque obligé de s’en excuser auprès de sa partenaire car il s’est persuadé qu’elle est en droit d’attendre « plus », d’attendre « mieux »…
    Alors qu’il est simplement tout à fait normal…
    (je parle pour moi en tous cas 🙂

    • R. dit :

      Et personnellement, je trouve que « normal », c’est l’idéal…
      D’où ce billet.
      🙂

    • C’est marrant, je n’ai aucun souvenir de mon adolescence concernant la taille de mon zgeg et j’ai finalement attendu d’avoir 18 ans (et les remarques concordantes de mes premières partenaires) pour « savoir » que je n’avais pas d’inquiétude à avoir de ce côté-là (du coup, je pouvais tout à loisir complexer sur mes oreilles trop grandes).

      • R. dit :

        Ahhh, les oreilles « trop » grandes… toute ma jeunesse. Pour constater finalement qu’elles étaient absolument normales, juste « pas petites » !
        Et puis un jour, j’ai lu cette phrase (en substance) de Serge Gainsbourg (qui se posait là, question grandes oreilles…) :
        « Je n’aime pas ma gueule, mais dans 10 ans je la regretterai, donc autant ne pas perdre de temps et l’aimer dès aujourd’hui »
        Toute une philosophie… 🙂

  4. zut dit :

    Je viens seulement aujourd’hui (oui, je sais , mais je n’ai pas lu les commentaires à l’époque).
    Il y a quelque chose de remarquable et que peu de gents voient. C’est que les hommes dit de pouvoir ont les oreilles démesurément grandes. Il parait que c’est un signe d’intelligence.
    Mes oreilles étant ce qu’elles sont, je fais avec.

  5. audren dit :

    Y a pire comme drame personnel.

  6. Jazzy dit :

    Dire que j »ai souvent complexé pour mon 15 cm… Votre jugement a changé depuis ces deux dernières années après avoir fait cet article ?

    Quoi qu’on en dise, chacun a ses goûts, certains aiment les grosses (bites) d’autres plus petites. Malheureusement j’ai constaté de nombreuses fois que la norme n’est pas assez pour des filles.

    😉

  7. Yatif dit :

    Et voilà, on y arrive 😉 Quel est cet UN PEU donc?
    Très beau blog au passage, les textes sont vraiment bien écrits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s