Hank Moody, would you marry me ?

Hank Moody, je t’aime.

Tu es un vrai queutard, mais un de ceux qui subliment les femmes. Et c’est un beau cadeau que tu leur fais.
C’est vrai, tu es un peu un clébard, tu penses avec ta bite, mais c’est pas moi qui vais te blâmer, tu sais… Souvent, aussi, tu n’écoutes que ton coeur. Ton coeur ému par cette femme triste, cette autre complexée, ou encore un peu perdue.

Tu es un peu l’Abbé Pierre du cul

Parfois je t’envie de vivre dans Californication. Tu y jouis d’une sacrée liberté. Neuf fois sur dix, ça fout un drôle de bordel… ou pas. Drôle. Le Monde n’est pas encore prêt, Hank… Un peu de patience.

En attendant, tu sauves ces quelques femmes de l’oubli… tu les fais jouir et trembler, tu réveilles leurs corps, tu les fais vivre. Toutes les autres que tu touches aussi, d’ailleurs. Tu as l’air plutôt doué.

En fait je ne suis pas sûre de vouloir t’épouser. Oh, ça n’est pas ta propension à la bagatelle extra-conjugale qui m’effraie… Mais d’abord, le mariage, moi… pas mon truc. Et puis je préfère te laisser en totale liberté. A disposition de toutes celles qui auront besoin de rêver…

Cet article, publié dans Du sexe, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Hank Moody, would you marry me ?

  1. Rod dit :

    Mon héros…..
    Rod.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s