Best dance ever

J’adore danser.

Depuis toute petite, la danse me transporte. Elle me fait tout oublier, et même si je suis triste comme les pierres, si je danse, je l’oublie. Plus encore si je danse avec un homme.

Nous avions une vingtaine d’années, et G. et moi étions bons amis. Nous avions vécu 6 mois ensemble lors d’un séjour Erasmus madrilène, et forcément, ça rapproche. Mais ! Je n’avais pas encore couché avec lui. Ça m’avait travaillé, je ne te cache pas… D’abord il me faisait mourir de rire, et tu connais le proverbe. En plus, j’ai des lunettes, si tu vois ce que je veux dire. Il me taquinait un peu, avec l’air de ne pas y toucher. Et, tu le sais, je suis une fille sensible. Parfois même très sensible.

Mais nous n’avions pas encore pratiqué.

Quelques mois après notre retour de Madrid, nous partons en soirée, avec des potes à lui. Une soirée « renoi », comme ils disaient : rap, r&b, funk, zouk… Une soirée pour danser.
Arrivés dans la boîte, nous prenons nos quartiers, et surtout quelques boissons alcoolisées. On se dandine, on se trémousse, c’est la bonne ambiance.

Puis un zouk… j’avais passé nos 6 mois madrilènes à expliquer à G. le roulé-déhanché antillais, nous nous tournons donc naturellement l’un vers l’autre. Et, ventre contre ventre, nous mettons à onduler au rythme de la musique…

Nous sommes fondus l’un dans l’autre, et il me semble que nous n’avons jamais été aussi bien imbriqués. Il fait très chaud, et nos corps entiers dégoulinent de sueur et glissent… Imperceptiblement, nos joues se rapprochent, mes longs cheveux collent à son front, ses lèvres frôlent mon cou. Tout est d’une fluidité parfaite. Nous ne sommes plus que nous deux au milieu de la foule, collés-serrés dans la moiteur de la nuit. Ma jambe entre les siennes, sa jambe entre les miennes, nos hanches emboîtées, nos bassins qui s’agrippent… Ma main court de sa nuque à ses reins, mes doigts pétrissant son flanc. Je me laisse embarquer dans une atmosphère hautement sensuelle, de plus en plus sexuelle. Petit à petit, ses paumes descendent, elles aussi, se déploient sur mes fesses. Pas un millimètre entre nous, nous nous aspirons l’un l’autre. Je ne peux empêcher ma deuxième main de toucher son ventre. Je sens son sexe durcir contre ma cuisse, qui attire irrésistiblement cette main avide. L’autre étreint son cou. Nous sommes habillés, au milieu de mille personnes, et j’ai l’impression que nous faisons l’amour. Chorégraphie suave et sans accroc, huilée par nos fluides. Ma bouche qui se rapproche de la sienne, nos langues qui s’emmêlent, son souffle au creux de mon oreille, nous pourrions rester des heures ainsi…

D’ailleurs, ça fait des heures. Plus de zouk dans les enceintes, mais un rap vénère, depuis longtemps déjà. Dans notre bulle, nous n’avons même pas perçu le changement d’ambiance… Un dernier baiser langoureux, puis, nos yeux qui s’ouvrent, et découvrent… Nos potes sont partis depuis longtemps, sans oser nous déranger dans cette majestueuse danse.

Nous sourions, émus… même lui, plutôt avare de ses sentiments intimes.

Dehors il fait encore nuit, même si le petit matin semble prêt à poindre. G. me raccompagne chez moi, nous nous embrassons une dernière fois, je le remercie pour ce beau moment, il me renvoie le compliment.

Je crois que celui-là aussi est un des plus beaux jours de ma vie.

Cet article, publié dans Du sexe, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Best dance ever

  1. Fabien dit :

    Pourquoi vous n’avez pas fait l’amour en arrivant chez toi.. 😮 !?

    • R. dit :

      Parce que… lui. C’est un homme étrange, parfois, avec ça. S’il m’y avait invitée, je me serais volontiers coulée dans ses bras, mais il ne l’a pas fait, et j’ai eu peur de me prendre un râteau et de gâcher ainsi ce si beau moment… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s