Punition

S’il y a bien une chose que je ne comprends pas, c’est le sexe punitif.

Je ne te parle pas de jouer à la punition quand tu couches avec quelqu’un que tu apprécies et respectes. Dans ce cas là, fessées, mains entravées et autres cheveux empoignés sont délicieux, et tu as bien raison d’en profiter.

Je te parle de ces mecs qui baisent une nana qu’ils méprisent « parce qu’elle l’a bien cherché, cette pute » (et ça, si c’est pas un argument béton, je veux bien me pendre)(is there anybody with a rope in here ?). Ils la punissent, en gros. De les avoir désirés ou autre, ça je n’ai pas bien compris…

Je me souviens de ce pote, A., non non pas celui avec une particularité. Un autre A., qui se vantait de faire hurler les filles de bonheur. Beau garçon, visage joliment marqué, viril, taillé, sportif, sûr de lui, lubrique. Un mec qui n’avait vraiment aucun problème pour lever de la minette.

Il me disait toujours qu’il valait mieux être son amie que la meuf qu’il baise… Déjà, ça me laissait perplexe. C’était un peu l’opposé de ma façon de penser.

Un jour il me raconte cette fois où une fille de sa classe le taquinait. Vraisemblablement, elle voulait l’approcher bibliquement, et on ne peut pas la blâmer, l’homme était plutôt séduisant. Vraisemblablement aussi, il n’avait pas beaucoup d’attirance pour elle, encore qu’apparemment juste assez pour envisager de la lui mettre. Mais surtout, pas de respect. Et, donc, l’envie de la punir d’oser le tenter.

Il la convie alors chez lui, à l’heure du déjeuner, entre deux cours, la baise, pour reprendre ses termes, puis la met dehors… nue !

Et de conclure : « elle n’avait qu’à pas me chercher. »

Stupéfaction…

J’ai beau chercher une explication, je n’en trouve pas…
Soit elle te plaît, et tu la baises, et tout le monde il est content.
Soit elle te plaît, mais juste physiquement. Mentalement t’accroches pas, et dans ce cas, soit tu la baises – mais gentiment – juste pour l’avoir eu entre tes mains, soit tu passes ton chemin.
Soit elle ne te plaît pas, mais elle te veut, alors deux choix s’ouvrent à toi : tu fais ta mère Térésa du cul ou tu déclines poliment.

Mais jamais, Ô grand jamais tu la punis en la baisant.

Compris ? Sinon, comment tu veux que le Monde tourne dans le bon sens, sérieux…?

En plus, c’est rien qu’un vantard du cul, même pas j’ai hurlé…

Cet article, publié dans Du sexe, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Punition

  1. Lib' dit :

    Hallucinant! On a inventé pire que les gens qui ne baisent pas! Ceux qui transforment ce truc limite divin en moments sordides….

    Ca a à voir avec l’estime de soi, je pense, comme chaque fois qu’une personne en humilie une autre (si je me rends odieux parce que je l’ai décidé, les gens ne m’aiment pas parce que je suis odieux et non parce que je ne suis pas digne d’être aimé) peur d’être jugé (celle qui dit que je ne suis pas LE dieu de la chevauchée arrière ou du lotus à bascule, ment, ce n’est qu’une pauvre fille même pas digne de confiance qui se venge de son humiliation) peur de manquer (je baise tout ce que je peux: quand je n’aurai plus cette gueule d’ange, on me verra tel que je suis et est-ce qu’on s’intéressera encore à moi?)…
    Hmmm… ça se passe comme ça dans les cours de récré mais normalement, un jour, on grandit….
    Et ce beau A., il n’aurait pas en plus le plus beau jouet de la cour (style belle voiture ou autre accessoire permettant de faire comprendre aux autres qu’il est « quelqu’un »)?

    A., un peu d’introspection… (On a tous quelque chose de joli à l’intérieur… Si si, même toi!)

  2. R. dit :

    Pour la petite histoire, je ne vois plus A. depuis quelques années. Ya eu un peu de friture, et puis la vie… Maintenant, il est flic ! 🙂

  3. Fabien dit :

    quel incroyable ordure ce mec 😮 gageons qu’un jour la réaction « excessive » d’une de ses victimes humiliée sera egale à la sommes des souffrances qu’il aura prodiguées… on en rêve un peu quand même..

    • R. dit :

      A ma connaissance, il s’en est toujours bien sorti… Mais j’imagine qu’il ne faisait pas ça à celles qui pourraient réagir fermement. Bon, cependant, maintenant, il est rangé des bagnoles, je crois. 🙂

  4. kinky dit :

    ça porte un nom : la névrose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s