Nasa

Bon bon bon… Petite mise au point.

J’ai récemment ouïe-dire que certains de mes lecteurs qui me connaissent dans la vraie vie sont… encombrés. Par mes récits.

Je peux comprendre, en même temps, parfois je n’y vais pas avec le dos de la cuillère.
D’ailleurs, ça ne m’étonnerait pas que cet aspect de ma prose soit l’une des clés de mon tout petit succès (qui fait plaisir, merci).

Parfois, moi-même je me pose la question avant de cliquer sur « publier ». Et parfois, rarement, je ne clique pas. Je retravaille. Ou je supprime.

Alors finalement, ça veut dire que si je clique, c’est que j’assume.

Même si une part de moi sait qu’en écrivant tout ça, je me tire une balle dans le pied – que j’ai romain.
Je me le dis souvent, ça… J’ai un chargeur entier entre l’hallux et le métatarse.
D’ailleurs, je me suis pris quelques tartes dans la gueule, avec ce blog. Au moment où JUSTEMENT j’en avais super besoin.

Bref…

Du coup, si tu fais partie de ceux-là, j’ai une super technique pour toi. Tu verras, c’est breveté par la Nasa. Et ça tient en quatre mots.

Ne. Me. Lis. Pas.

Par exemple, le mari de Zé, il ne m’a jamais lue. Il connaît ma… propension à parler de cul, exemples à l’appui, il connaît mes petits et leur papa, et du coup, il ne préfère pas.

Fair.
Il ne me juge pas, mais s’épargne et il a bien le droit.

Mon père aussi ne me lit plus.
Tu m’étonnes…
Mais il s’intéresse, me demande si ça marche, m’encourage.

Tu vois, c’est simple…

Alors c’est sûr, tu peux venir pour les cancans, mais dans ce cas, sache que tu me blesses, surtout en allant raconter que quand mêêêêêême, en dire autaaaaaaant, c’est gênaaaaaant. En plus tu perds ton temps. Et tu sais ce qu’on dit.
Perso, je ne suis pas bien riche de ce côté-là… Et ne va pas croire que de l’autre côté, je suis blindée, my name is malheureusement not Crésus.

Du coup, j’ai bien envie de te demander une faveur…
S’il-te-plaît, ne reviens que si c’est pour prendre du plaisir.
Parce que c’est ça que je veux donner.
Parce que moi j’ai beaucoup de plaisir à écrire dans cette vie de fou au rythme infernal.

Même si lire certains blogs me fait constater à quel point je manque cruellement de vocabulaire…

Tu verras, ça sera un petit pas pour toi, et un grand pas pour l’humanité.

Que j’aime.

Cet article a été publié dans Du sang. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Nasa

  1. zut dit :

    Moi j’ai rien dit…
    C’est un peu normal, on ne se connait pas.

  2. Bulon dit :

    Il a l’air super le mari de Zé!

  3. Quadramatique dit :

    Moi, votre blog recommandé par la Nasa, je l’aime même si ça n’est pas celui à Paulo 🙂

  4. Jokulsarlon dit :

    Ouais, je suis bien d’accord. Pourtant on les accroche pas au clavier, avec les yeux ouverts avec des allumettes (Orange Mécanique sort de ma pensée). Et ce qui me gave encore plus, ce sont les: et pourquoi t’as écrit ça, et pourquoi t’as pas écrit ça. Et pourquoi t’as pas parlé de notre sortie entre filles? Et pourquoi tu dis que tu m’aimes sur ton blog? Ton dernier post est terrible, j’ai pleuré toute la nuit, tu pourrais pas le supprimer? (alors que toi t’as pleuré une ou plusieurs années sur le sujet mais ça va bien merci hein). A la fin ils m’ont tous tellement dégouttée et fait chi*e que je suis passée aux photos. Ça me manque d’écrire, j’ai essayé d’écrire sur autre chose que messentiments.com mais ce n’était plus pareil. Je crois que je suis sortie traumatisée de l’expérience bloggesque (sans compter les mauvaises histoires). T’es courageuse et puis le résultat est chouette. Alors, keep pushing et tant pis pour ceux/celles qui savent pas se tenir. Et puis m*rde, franchement si quelqu’un me dit (ma mère, ma meilleure amie), j’aime pas ton style ou le sujet de ton blog, on va pas en faire un fromage (au contraire). J’aime pas sa tarte à la cerise ou son pull violet mais elles s’en sont remises aussi hein. T’as pas un pull violet, hein?
    J’avais plein de choses à dire sur la fin de ton Brésil et les derniers évènements, mais j’ai déjà bien bavouillé sur la page de commentaires. Alors juste je pense bien fort à toi et t’envois plein d’ondes positives. Et si par hasard un jour tu passais par l’étape blog privatisé, j’espère que je serai de la liste des élus (Et prout pour les autres 😉 ), parce que c’est un vrai plaisir de te lire.

    • R. dit :

      Alors j’espère que tu reviendras, un jour, me dire tout ce que tu avais à dire… Parce que moi aussi, j’aime bien les mots. 🙂
      Le blog privatisé, il m’arrive d’y penser, mais en même temps… Cependant, tu ne me rassures pas avec ton expérience bloguesque.
      A part ça, aucun pull violet dans ma penderie ! 😉

  5. Marc T. dit :

    Tu as bien raison R : ça fait des années que je ne vais pas sur le site de la Nasa, je ne suis pas sûr de pouvoir encaisser émotionnellement.

    En revanche, je perds pas une miette du tien :p
    Ne change rien !

  6. usclade dit :

    Sur le site de la Nasa, ou sur le site des Pétroleuses (là bas aussi il question de mises en orbites , mais avec des piles, et dans les popotins)
    Oui je fais de la pub, mais autant profiter de la situation, non?
    Tiens l’été prochain, je pense qu’on organisera le Festival du potin, ça devrait marcher ça aussi…
    bisous 🙂

  7. judithkllr dit :

    Tu vas me prendre pour une cinglée, mais tant pis, je me lance.
    J’ai découvert ton blog lors de la publication d’un épisode Brésil, et comme je te l’ai dit, j’ai trouvé que le style ne me correspondait, ce que tu y racontais ne m’accrochait pas. Mais je ne connaissais pas le contexte. J’imaginais que tu écrivais toujours ainsi.

    Puis je suis revenue lire un article où tu parlais au présent. Et là j’ai mieux aimé.

    J’ai pris quelques temps pour lire TOUT ton blog (c’est là où tu te dis « elle est dingue ! »), y compris le Brésil.
    Et je le trouve vachement bien.

    Je te raconterai comment je me suis tirée une balle dans le pied au pied d’être en fauteuil roulant. Pourtant je savais qu’il y a des trucs qu’il ne faut pas faire. Mais je dois être maso, sourde aux conseils d’autrui (ou cinglée).

    • R. dit :

      Pour tout te dire, le Brésil m’a bien servi à meubler pendant que j’étais en train de surnager dans les eaux troubles du désespoir. Et comme c’était presque « prêt à l’emploi » et que ça avait l’air de plaire à quelques doux dingues… 🙂
      Mais heureuse que tu sois revenue et que le reste t’ait plu.
      Et maintenant… ben il faut que tu me racontes ! Parce que là, tu as attisé ma curiosité… par mail si tu préfères.
      🙂

  8. M'é dit :

    Donner son adresse à ses proches est un choix… périlleux… J’avais un blog, que mes proches lisaient, j’étais proprette, bien nette, et faisait bien attention à ne blesser personne… Ça m’a gavée. Du coup je’e, ai ouvert un autre, un off, pour me défouler… Jusqu’au jour ou mon homme estompé dessus, à tout lu, n’a rien compris… S’est blessé, m’a blessée, etc…
    J’en suis au troisième. Je ne donne pas l’adresse à mes proches, je fais attention, j’essaye de ne pas être trop linkee… Bref, je me protège, mais au moins les mots sortent mieux.
    Je te trouve courageuse d’assumer. Je ne te connais pas, et j’aime te lire. Continues ! <333

    • R. dit :

      J’y ai déjà songé, en me disant que du coup, je ne pouvais pas TOUT dire, même si j’en dis beaucoup… 🙂
      Peut-être un jour… Mais j’aime beaucoup mon titre, et ça me ferait super chier de l’abandonner ! 😀

  9. judithkllr dit :

    Je me suis muselée toute seule, au point de ne plus pouvoir écrire, tellement je craignais de blesser.

    En te lisant j’ai cru comprendre que tu avais des retours désagréables de lecteurs, ce qui n’était pourtant pas mon cas.

  10. dita dit :

    Ah sujet très difficile et qui m’a fait fermer parfois mon blog mais je suis toujours revenu en me disant que merde pour ceux qui nous demandent TROP de comptes.
    courage à toi …

  11. Gawel dit :

    Moi je voudrais bien te connaître en vrai !
    Mon week-end parisien s’est annulé, dommage…

    • R. dit :

      Il y en aura bien un prochain, non…? 🙂

      • Gawel dit :

        J’espère.
        Mais le seul prévu s’était transformé en week-end en couple, et je ne sais pas pourquoi je préfèrerais qu’on se rencontre seules 😉
        T’inquiète, à la première opportunité je te fais signe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s