Casse-couille

– « Maman, c’est quoi une expérience ? »

Devant l’éternelle assiette de pâtes-ketchup-parmesan, Grand fiston s’interroge…

– « Une expérience c’est quelque chose que tu fais pour la première fois. Par exemple, je n’ai jamais fait de charlotte aux fraises, si un jour j’en fais une, ça sera une expérience.
– Oh ! Tu veux bien faire une charlotte aux fraises, dis ?
– Là n’est pas le sujet, mon loulou, mais oui oui j’y penserai pour tes 18 ans.
– Mais c’est quoi une vielle expérience… Le grand-père dans Le Roi et l’Oiseau, il dit « croyez-en ma vieille expérience », ça veut dire quoi ? »

Oui, mes fils regardent surtout CE dessin animé. Et aussi Les merveilleuses cités d’or. Et un dessin animé russe avec un crocodile qui joue de l’accordéon, parce que l’accordéon c’est cool. Et c’est tout. Je milite contre l’opulence et l’illimité et Tchoupi. Je veux rendre sa saveur à la rareté et au plaisir qu’elle peut procurer. Parenthèse refermée…

– « Eh bien les personnes plus âgées que toi ont eu plus de temps de vie, alors elles ont fait plus de choses. Ça les a construit. Quand on vit des événements, des expériences, ça fait avancer, ça fait réfléchir. Parfois ça fait mal, ou peur, d’autres fois c’est chouette… C’est ça l’expérience.
– Mais par exemple quoi ? »

Je suis prise au dépourvue. Après la charlotte aux fraises, je bascule sans savoir comment sur mon aventure brésilienne. Alors je raconte, assaillie de questions, la femme qui a voulu me tuer, cette drôle d’expérience. Je me faufile comme je peux, je te raconterai un jour mon amour, non ne t’inquiète pas elle est très loin, d’accord si tu veux tu m’as défendue, mais c’est une vieille histoire, n’y pense pas trop, oui oui, avec ton sabre de pirate et tes boulets de canon…

– « Et comment elle s’appelait, maman, la femme ?
– Elle s’appelait Da Cruz
– Da Cruz ??
– Oui, Da Cruz.
– Mais c’est moche comme nom Da Cruz… On n’a qu’à l’appeler Casse-couille ! »

Ça me va…

Et je ne veux pas savoir qui t’a appris ce mot.

Cet article, publié dans Et du lait maternel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Casse-couille

  1. Quadramatique dit :

    Votre fils a le sens de la formule. Les chiens ne font pas des chats 🙂

    • R. dit :

      Aucun doute, celui-là est bien le fils de sa mère. L’autre est beaucoup plus le fils de son père : contemplatif et boudeur ! 🙂

  2. zut dit :

    Je note dans mon dico des synonymes : Da Cruz = Casse Couille

    Ca va pas être simple à placer dans une poésie, ni l’un ni l’autre.

  3. Zoulmi dit :

    Tout les spécialistes (et ça inclut tout ceux qui cuisinent ou qui mangent « bien ») sont d’accord sur le sujet, si tu ne veut pas créer un monstre, il faut le nourrir avec de la vraie nourriture. Pas de « menu enfant », de la vraie nourriture pour adulte en petite portion s’il le faut. Et tu les force à goûter pour de vrai avant de dire qu’ils n’aiment pas.
    Tu fais des repas différents tous les jours. (Ou au moins tu varie.)
    Et on ne met pas de ketchup sur les pâtes. Met de la vraie sauce tomate avec des morceaux d’oignon, de l’ail, du thym et de l’huile d’olive. Ça prend 5 à 15 minutes à faire.

    Il y a un très bon ROI : dans 10 ans, tes gosses cuisineront pour toi des trucs qu’on ne trouvent que dans les restaux étoilés.

    • R. dit :

      Damn, super nanny is back (RIP) ! 😀
      Bon, j’espère que tu as bien compris le 8e degré dans le mot « éternelle », et n’appelle pas encore Cyril Lignac, je te jure, je nourris bien mes petits : du varié, du « tu goûtes avant de dire que t’aime pas », toussa toussa…
      Après, crois-moi (mais je ne te blâme pas, moi-même je n’y croyais pas avant d’être dans la situation), parfois tu n’as PAS 15 minutes pour faire la petite sauce qui va bien. Tu rentres en retard et épuisée du boulot après une nuit morcelée et une journée de merde, t’as deux hystériques hurleurs et affamés qui sont prêts à bouffer ton mollet si tu te grouilles pas, et t’as encore 2 heures de taf devant toi pour mettre tout le petit monde au lit rassasié et propre et rassurer la reumda déconnectée par téléphone avant de pouvoir poser un cul et te demander combien de temps tu vas tenir à ce rythme… Ces jours-là, tu kiffes le ketchup. Tu kiffes même Tchoupi, parce que c’est court.
      A part ça, les enfants, c’est QUE DU BONHEUR…
      😀

      • Gawel dit :

        Je confirme pour l’absence des 5 à 15 minutes (du moins avec deux petits de 15 mois et 3 ans et demi) !
        Et puis j’ai un époux qui kiffe le ketchup. Alors je choisis bien mon ketchup (ouais je me justifie, j’ai l’impression que les mères passent leur temps à devoir se justifier de tout, on prend l’habitude…), sans ogm, sans sucre raffiné, sans additifs et je laisse le choix avec de l’autre combo : huile d’olive et basilic.
        Et elle aime quand même la sauce tomate préparée avec amour.

        Mais c’est à peu près tout. Donc il faut aussi jongler entre « je la fais manger varié, comme les adultes et elle goûte avant de dire qu’elle n’aime pas » (en plus quand elle goûte elle dit que c’est bon (pour que je lui fiche la paix, je suppose) mais qu’elle n’en veut pas. Et si j’insiste, finalement elle n’aime pas) et le côté flippé de certaines mères (oui, j’essaye de ne pas faire de mon cas une généralité) qui s’inquiètent de coucher un gamin sans rien dans le ventre, même si les spécialistes disent que c’est pas grave. « Imagine, elle se réveille avec la dalle à 6h du mat’. Hein ? Qui c’est qui va être obligé de se lever ? »

        Dire que jusqu’aux plats avec morceaux elle dévorait tout.
        Dire que son frère commence à chipoter aussi.

        Faîtes des gosses qu’ils disaient 😉

      • Zoulmi dit :

        J’allais appeler Jamie Oliver. J’aime pas Lignac.
        Dites moi, dans vos pâtes au ketchup, vous les faites cuire les pâtes quand même ? Ça prend bien, disons, 5 minutes le temps de faire chauffer l’eau et 10 minutes de cuisson…
        Si vraiment vous ne voulez pas cuisiner une sauce, prenez-en au moins une vraie, pas un truc aussi infâme que le ketchup. Ou ail, basilic (frais ou surgelé) et huile d’olive.
        J’aurais bien proposé de faire des pâtes maison et faire mijoter la tomate comme il se doit, mais du coup on y passe une heure (dont du repos pour la pâte). Pourtant qu’est-ce que c’est bon ! (Et potentiellement amusant pour les enfants, c’est de la pâte à sel qui se mange.)

        Après, c’est vos gosses, vous en faites bien ce que vous voulez, mais l’éducation du goût fait aussi partie de votre boulot de parents.
        PS : c’est encore une autre raison pour laquelle je ne veux pas de gosses. Jamais.

        • Gawel dit :

          Je ne parlerai que pour moi mais pendant que l’eau bout je sors le dernier du bain, ou je le fais couler si je suis en retard (le bain, pas le nain), je réchauffe le dîner du petit qui ne mange pas encore de pâtes comme les grands, puis je mets les pâtes et pendant qu’elles cuisent je fouette la grande qui refuse de mettre son pyjama ou je sépare les petits qui se chamaillent un jouet / objet de grand / instrument de musique / pot de chambre, je donne un bout de pain pour faire patienter avec un certain fromage dessus (et surtout pas un autre), je téléphone à ma mère / mon amant / mon meilleur ami / ma belle-mère / ma belle-soeur / mon mari, je mets une couche au 2è (voire je nettoie derrière lui) et un pyj, et encore ça c’est qu’en été parce que l’hiver il faut rajouter la course pour faire enfiler chaussons, robe de chambre ou surpyjama.

          Les sauces toutes prêtes sont rarement adaptées à l’utilisation ponctuelle.

          Et comme disait ma grand-mère  » si vous n’aimez pas ça n’en dégoûtez pas les autres ! » (regarde : moi je ne raffole pas du ketchup, ni de son « fromage de malade » mais je me contente de lui proposer régulièrement autre chose ; tant que le produit n’est pas d’une composition à éviter, je ne crache pas dessus)

        • R. dit :

          Bon, j’avoue, j’ai des actions chez Heinz, alors je rentabilise. En plus mes enfants préfèrent les pâtes crues.
          Et c’est dégueulasse de ne pas faire de mômes, un peu de compassion que diable, rejoins-nous tu verras c’est soupère !
          A part ça, bisou bisou. 😉

          • Gawel dit :

            (Aparté qu’a rien à voir : c’était la seule marque de ketchup à avoir répondu à Greenpeace qu’ils n’utilise(raie)nt pas d’ogm… Les promesses n’engagent que ceux qui, mais n’empêche que les autres n’avaient même pas répondu)

            J’ai un copain-copine qui m’avait raconté qu’ille donnait à manger à sa gosse des pâtes à la végétaline, quand ils vivaient ensemble. J’avais bondi, par réflexe, et ille m’a répondu « eh qu’est-ce que tu veux, les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît… »
            De ce jour-là j’ai arrêté de critiquer les recettes (dégueues) des autres, surtout quand je les aime bien 🙂

          • Zoulmi dit :

            Je veux bien avoir de la compassion et distribuer des capotes (mieux vaut prévenir que guérir), mais je vois pas en quoi c’est dégueulasse de pas avoir de gosses ?
            Non parce que là, vous me donnez des envies de vasectomie…

  4. zoumpapa dit :

    M’enfin. Tu milites contre Tchoupi ? Tchoupi le super héros transgenre ? Et doudou (et son cri insupportable) ?

    • R. dit :

      Déjà je trouve que les livres sont nuls, alors je m’épargne le cri de doudou… Et j’ai la chance de ne pas avoir à militer contre une certaine Dora que mes copines mère de filles envisagent de torturer à mains nues ! 😀

      • zoumpapa dit :

        Haaaaa cette cochonne de Dora! Combien de fois j’ai failli balancer la télé en voyant mes gosses la regarder (c’est très prétentieux parce que ma télé est super lourde). Depuis la télé est morte (mais je l’ai laissée à sa place, comme ça mes gosses sont frustrés), donc Dora aussi, because je prends pas le risque d’en acheter une autre, on sait jamais que Dora revienne…

      • Gawel dit :

        Moi j’ai droit à Tchoupi (merci le collègue de leur paternel, la prochaine fois tu te gardes ton tuyau, c’est tellement court qu’elle en redemande !) mais je tiens bon sur la règle « pas de télé quand ton frère ne dort pas » assortie de sa jumelle « le fait que ton frère dorme n’implique pas que tu peux obligatoirement regarder la télé. Ya d’autres choses qui nécessitent qu’il dorme » (pâte à modeler, peinture, perles, couichine, ménache…)

        Enfin je tiens bon pour elle mais je regarde Chuck en plus ou moins loucedé sur mon smartphone pendant qu’ils foutent le oaï. C’est ça les addictions 😉 Du coup parfois elle regarde avec moi (honte sur moi)

        • Gawel dit :

          Et je n’ai pour l’instant droit à Dora que sur les culottes (refilées par une copine) : ouaiiiiis ! Vivement que ça ne change pas.

  5. R. dit :

    Putain, je suis à la ramasse, c’est quoi « Chuck » ? C’est pas un film d’horreur ??
    Mère indiiiiiiiiigne !!
    😉

    • Gawel dit :

      Ah mais oui mais non !
      Non, les poupées et les enfants tueurs je ne peux pas, c’est ce qui me fait le plus flipper.

      Non, non, c’est une très très très chouette série qui mêle geekerie en vogue, espionnage, romance, action, humour bien décalé, et même travail famille patrie (non je déconne, Pétain n’a rien à voir là-dedans. Mais ça reste américain) avec plein de gadgets d’espion et un gentil nerd embarqué dans une merde noire parce qu’un ex-meilleur ami lui a envoyé un mail explosif. Je suis tombée accroc total. Même qu’en VF ça passe bien, c’est dire. (En VO aussi mais j’ai pas réussi à avoir bcp d’épisodes)
      Je me retiens très très fort de commencer la saison 4.

      Pourquoi personne ne me croit dans la famille quand j’avoue que je suis une mère indigne et complètement égoïste, hein ?

  6. dit :

    Manger comme les parents :
    – soit on se met à manger exclusivement des purées
    – soit ma gamine se met à manger des pizzas surgelées et des chips.

    Mmmmh, mon coeur balance…

  7. judieK dit :

    Jambon-chips c’est bien aussi. Et c’est plus rapide que coquillettes-ketchup.
    Mon menu de « grande » hier c’était springles devant la télé quand les enfants étaient au lit, parce que eux, n’ont pas le droit de faire ça. (faites ce que je dis…)

  8. m' dit :

    Des fois, tu rentres d’une belle journée, tes enfants sont baignés, peignés, toussa toussa et t’as juste pas envie de faire bouillir l’eau, y verser les pâtes et faire mijoter la petite sauce qui va bien. Alors ils vont se servir dans le frigo et tant pis s’ils tombent sur la nourriture du chat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s