Coincée

Messieurs-dames, me voici à l’aube de mes vacances estivales bien méritées : trois semaines de coupure moitié avec, moitié sans marmot, et laissez-moi vous dire que cette seconde partie me fait dangereusement de l’oeil… Dix jours en Corse à vivre à mon rythme, l’information n’est toujours pas montée au cerveau tellement elle me semble irréelle.

Gros bémol, quand même, parce qu’il ne faudrait pas que la vie soit trop belle, la madre chute vertigineusement, ce qui provoque des échanges fréquents et complexes avec son-mari-mon-beau-père-depuis-28-ans. Je sens que mon téléphone va beaucoup sonner pendant ces trois semaines et que mon amie la culpabilité ne sera jamais loin.

Je vais aussi mettre à profit ce moment de déconnexion pour réfléchir à ce que je vais faire de ce blog. Oui, le père de mes enfants est retourné dessus récemment (j’ai donc appris qu’il l’avait déjà lu, parfois… je n’en savais rien, puisque l’homme est muet), et a été un peu secoué par ce billet-là. Même s’il se doutait que ça allait arriver, et même s’il connaissait le contenu du blog, vu que j’ai toujours été transparente.
Je lui ai demandé si, du coup, il avait lu celui-ci, et surtout celui-là, où je parle de lui, de nous, en des termes plutôt doux.

Oui, mais…

Cependant, je le comprends un peu.
Honnêtement, qui d’entre vous supporterait VRAIMENT d’être le mari d’une fille qui raconte son horizontalité – entre autres – sur internet ? Il a cette qualité là, même si vraisemblablement il ne le vit pas toujours très bien.

Le problème, c’est que… j’adore tenir ce blog. Ca me fait un bien fou, ça me stimule, ça m’anime. Ca me prend du temps, je me sais irrégulière, mais c’est une respiration. Contraignante, mais salvatrice. Et en même temps le flingue qui, parfois, me mitraille le pied.

On m’a conseillé de le fermer et d’en ouvrir un nouveau, privé, que mes proches ne liraient pas. Mais c’est impossible.
Pour trois raisons… j’aime mon titre, je ne sais pas tenir ma langue, et il est de toute façon très facile d’aller lire un blog privé en anonyme.

Je pourrais aussi parler d’autres choses… Mais là encore, je ne sais écrire que sur le sang, le sexe, et le lait maternel.

Arrêter me semble pour le moment inenvisageable.

Alors bon, je me sens un peu coincée, quand même…

A septembre, et bonnes vacances !

Cet article a été publié dans Du sang. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Coincée

  1. Zoulmi dit :

    Un blog privé, tu devrais donner le mot de passe aux gens, donc principalement des proches ou des inconnus comme moi, mais il y a le problème de les contacter un par un.
    L’idée d’un blog anonyme me parait plus logique. Changer de pseudo et de titre, ne pas dire que c’est toi, ne pas donner la nouvelle adresse aux gens que tu connais (ou ne pas laisser entendre que c’est toi.)

    Dans tous les cas, je te conseille de continuer à écrire. Ça fait du bien de raconter sa vie, et c’est vachement moins cher que le psy. Il y aura toujours des aigris, que ce soit des trolls dans les commentaires et des gens IRL qui n’aiment pas te lire mais qui le font quand même.
    Si ton ex n’aime pas ce que tu fais… Ben c’est ton ex, non ? Il s’attendait à quoi ? A ce que tu rentre dans les ordres ?

  2. dita dit :

    Je ne crois pas qu’ ouvrir ailleurs est la solution . Les travers se remettent assez vite en place où que l’on soit . Il me semble que c’ est à tes connaissances de te laisser ta liberté et à eux de perdre cette habitude de venir te lire .
    C est un peu comme une mère qui sait où est le journal intime de son enfant …. Soit elle le lit en cachette , soit elle est capable de l’aimer sans tout savoir.
    Pour le coup c est aux autres de faire un travail sur eux, pas à toi .
    Bisous et bonnes vacances !!!! 🙂

    • Zoulmi dit :

      Yep, c’est plus ou moins ce que je voulais dire mais mieux formulé. (Enfin, tu peux ouvrir un nouveau blog, mais c’est notablement compliqué et inefficace pour tes problèmes.)

  3. Je ne vais pas beaucoup t’aider, je pense, comme toi, que tu es effectivement coincée. En gros, tu peux soit choisir d’avoir un blog « polyvalent » (comme aujourd’hui) où tu y parles de tout ce dont tu as envie de parler, mais à partir du moment où tu en offres l’accès à des très proches, il y a un risque d’auto-censure…
    Ou alors tu segmentes : autant de blog que de thématiques, chacun ayant son lectorat. Mais là, il faut faire l’effort de recréer un lectorat et surtout de conserver autant que possible le secret et l’étanchéité entre ces différentes vies (pas facile de gérer ses différentes identités sur la toile).

  4. R. dit :

    Petit passage express sur Paris, j’en profite pour vous saluer et vous remercier, tous les trois, pour vos remarques. Je me trisse demain en Corse sans enfants, et c’est là que débutera ma grande réflexion sur les éventuels nouveaux contours de ma vie conjugale (l’homme me reveut et indéniablement, ça m’émeut), et donc, par transitivité, sur ce blog. Entre deux mojitos, trois ploufs dans l’eau, et des heures de lecture et de glande (et aussi de la bouée tirée par un bateau parce qu’on n’a pas tous les jours 34-ans-sans-enfants). La grosse bise !

    • dita dit :

      ça doit être rigolo ces bouées!ça me tenterait bien surtout dans les eaux corses…
      écoute , prend ton temps surtout . Souvent la réponse vient quand on est loin de tout même si le retour à la réalité donne d’autres choses que prévu.
      Profite bien!!!!

  5. Sir John dit :

    Quand j’ai été choisi (et vice versa) par une femme qui en avait vu bien d’autres, j’ai été fier. Très. Au coeur du Mâle. Et elle pouvait (nous pouvions) bien me raconter tous les autres, c’était moi l’Elu. Evidemment, elle me plaisait beaucoup, et je suis resté à la hauteur (du cul, mais pas que…!!
    Bonne cogitation…et suite.
    Cheers,
    S.J.

    • R. dit :

      Si vous pouviez en toucher un mot à mes futurs hommes de ma vie (qu’ils soient ex aussi ou vraiment nouveau), n’hésitez pas… 🙂

  6. Sir John dit :

    Ou en faire un critère pour le futur good? S’il s’arrête à cela… 😉
    Profitez bien…Ici temps mitigé.

  7. samsoum dit :

    Grrrrrrr pas question de fermer ce blog \ >_< / , déjà là, rien qu'avec tes vacances (que t'en avais vraiment besoin,you really needed to clear your mind after all what you have been through ces derniers temps :/ ) tu me (NOUS je pense) manques taaannnt, je visite chaque jour le blog, j'attends du nouveau (je ne sais pas qu'est ce que je n'avais pas compris en ta dernière phrase "A septembre, et bonnes vacances !" :p ) juste pour te dire à quel point t'es devenue toi, tes histoires, ta vie, ton blog donc intéressants pour tant de gens, ce n'est plus une histoire de juste raconter sa vie ou ses aventures coquines …. quand je te lis, je me vois, je me comprends ( sur les bords au moins :p ), bref, t'arrives à exprimer ce que je pense, ce que j'ai vécu des fois ( souvent :/ ), et vu que tu me dépasses de quelques années 😀 j'essaie de m'enrichir à travers tes expériences en quelque sorte.
    Là, je n'ai parlé que de moi, ça à l'air que j'essaie de te convaincre que par égoïsme, mais non, je sais que même toi , t'as besoin de ce blog ^_^ et j'ai confiance en ton intelligence ( le génie des maths que tu es :p ) pour savoir prendre la bonne décision.

    Bisous

    PS: j’espère que t'as passé de bonnes vacances, ton bien-être est essentiel en cette période, t'avais besoin d'un nouveau souffle, et j’espère que tu l'as trouvé ^_^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s