Obsessionnelle

Parfois, rêver m’épuise.
Et je rêve beaucoup. Vraiment beaucoup.

Me souvenir aussi, ça m’éreinte.
Et j’ai une mémoire d’éléphant.
Je me souviens de tout, des dates, des doutes, des détails…

Alors souvent, je me sens comme envahie par les résurgences de mon inconscient, et ça me plombe. Ça m’encombre.

Quand les gens me quittent abruptement, quel qu’ils soient, amis ou amants, ils hantent mes rêves pendant longtemps. Des mois, des années… Même quand mon intellect est convaincu de la connerie desdits gens.

Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai rêvé que mes ennemis auto-proclamés se rendaient compte du gâchis, et se réconciliaient avec l’image qu’ils avaient de moi.
Où j’ai rêvé que l’homme qui venait de me quitter alors que je l’aimais revenait à moi.
Ou alors qu’ils me blessaient, d’une façon ou d’une autre.
A chaque réveil, l’impact du cauchemar, ou pire, la douleur de se rendre compte que non, ils n’étaient pas revenus.

Et les souvenirs… ces salauds.
Passer à tel endroit et se rappeler un baiser, un regard, un rire. Précisément.
Caresser un corps et être soudainement assaillie par une image d’un millième de seconde qui pourtant tenaille le cerveau et la rétine, indélébile.
Voguer dans ses pensées et se surprendre à songer malgré soi à ces épaves d’histoires amoureuses, résidus de cœur brisé, douloureux parasites.

Parasite.
C’est le mot.

Parfois mon inconscient me fatigue.

Cet article a été publié dans Du sang. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Obsessionnelle

  1. Zoulmi dit :

    Ouaip…
    Pas grand chose d’autre à dire là dessus, je connais ce sentiment. Bon courage.

    • R. dit :

      Si seulement le courage suffisait… J’ai un pote il oublie tout dans la seconde, on l’appelle Poisson rouge, n’empêche que je l’envie un peu.

      • Zoulmi dit :

        Par « bon courage », je veux dire « tiens le coup, toutes mes pensées positives sont avec toi, tu t’en sortira, etc etc ».
        Et ouais, c’est tellement plus simple de pouvoir oublier… J’aimerais bien moi aussi.

        • R. dit :

          J’avais bien compris, c’était pour rebondir sur ton histoire de « t’as pas une clope ? ». Mais le rebond était un peu lointain, je te l’accorde… 🙂

  2. zoumpapa dit :

    Je trouve qu’il y a au contraire plein de positif dans ce que tu écris. Bien sûr il y a les souvenirs douloureux…mais il y a tous les autres aussi.
    Les rêves récurrents par contre, ça paraît effectivement…fatiguant.
    Le lien avec les fourmis ?

    • R. dit :

      Tu vois quand t’arrives pas à te débarrasser des petits insectes, genre les fourmis, et que t’as beau œuvrer dans le bon sens, elles reviennent sans cesse ? Eh ben tu vois… 🙂

  3. dita dit :

    c’est le prix à payer pour une femme instinctive!
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s