Manichéen

Babylone_Brueghelmini

Ce matin, toujours pendant ma douche, mes enfants entrent dans la salle de bains, chacun tenant délicatement un nounours dans ses bras :

– « Maman, nos bébés sont malades, alors on va les soigner. Quand tu auras fini ta douche, il faudra que tu fasses très attention à ne pas les écraser, hein. Ils sont par terre, en train de dormir.
– D’accord, c’est promis mes cocos.
– Merci maman. Tu sais, nous on est des super-héros très gentils : on s’occupe des animaux et on adore la nature… »

Bon, c’est cool : mes marmots qui passent leur vie à buter tout le monde avec leur pistolets mitraillettes sont finalement de bons petits gars. C’est un peu niais, mais c’est de bonne volonté. Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est un peu niais, quand même…

Cinq minutes plus tard.

– « Dis maman, tu sais construire des immeubles, toi ?
– Non, je ne sais pas. Il faut être très musclé et avoir de grosses machines pour ça mon loulou…
(l’air soucieux) Et est-ce qu’ils ont des grosses machines en Irak ?
– Euuhhh… oui, sûrement, mais pourquoi ?
– Ils les prêtent ?
– Il faut leur demander, peut-être…
– …
– Pourquoi, mon coeur ? C’est quoi le rapport avec l’Irak ?
– Ben si ils me les prêtent pas, comment je vais faire pour reconstruire Babylone, moi ?? »

Pas si niais, en fait. Et à peine ambitieux…

Love you my smart and complex little big man.

Cet article a été publié dans Et du lait maternel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Manichéen

  1. zoumpapa dit :

    Attends « irak », « Babylone »…vs leur âge (c’est les miens qui sont cons ou tu leur enseignes des trucs chelous?) 🙂

    • R. dit :

      Je crois que c’est les tiens qui sont cons… 😀
      Mais non, c’est juste que le grand est très curieux, du genre à avoir un cerveau qui percute grave, et on répond à toutes les questions qu’il pose, en essayant de creuser un peu (merci wikipédia).

  2. dit :

    Tu leur apprends à éradiquer les rastas, ouais….
    Reconstruire Babylone, non mais c’est le Mal!

    • R. dit :

      D’où le titre…
      (à part ça : j’ai beau bien aimer un certain reggae – ska, rock steady y tutti quanti -, j’éradiquerais bien certains rastas)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s