Obsédée

Bon, tu me connais, hein. Tu sais que quand j’ai un truc dans la tête, je ne l’ai pas ailleurs.

Enfin, si, ça peut arriver, mais…

Souvent, c’est là, ça trotte ça trotte ça trotte, et ça ne me lâche pas.

J’y pense, j’y repense, je tourne autour, je tâche de me concentrer, je souris quand j’y reviens, et tant que je ne concrétise pas, ça ne sort pas de ma tête.

C’est la ritournelle dans mon esprit qui farandole, les images qui m’assaillent, les vibrations qui m’enivrent. Mes yeux qui se ferment mais qui pétillent derrière leurs paupières. L’espoir que ça sera aussi fort que je l’imagine, aussi puissant, fluide, exaltant.

Quand je n’y tiens plus, quand je trépigne harcelée par mes désirs, je cède à la tentation de regarder de nouvelles images, plus percutantes, plus techniques, plus fascinantes.

Parfois même au travail, discrètement.

Et à chaque fois, j’en sors repue, satisfaite, et plus chaude encore.

Alors je vais partager.

Avec toi, oui. C’est cadeau, ça me fait plaisir.

Bonnes vacances.


Ca commence à la 25e seconde et c’est sur du gros rap qui tâche.
Oui je suis obsessionnelle, mais je t’avais prévenu, rappelle-toi…

Cet article a été publié dans Du sang. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Obsédée

  1. Volubilis dit :

    Bon, et t’as commencé les cours alors 😉

    Celle-ci bouge drôlement plus et mieux que la précédente… C’est rigolo, parce que dans la danse, « normalement », c’est l’homme qui mène, mais en fait, c’est la femme qu’on regarde. Un écrin pour elle. On trip, hop !!!

    Graindorge ne danse pas. Personne ne me fait d’ailleurs. Et je trouve ça d’une injustice totale. Le premier qui me demande ma main, je la lui donne !

    • R. dit :

      Ha ha, pareil : si un homme me fait danser, il a déjà fait la moitié du trajet. Et comme j’ai des lunettes, toi-même tu sais… 😉
      Premier vrai cours le 8 septembre, mais j’ai déjà des rudiments acquis à la sauvage pendant les vacances.

  2. Eude dit :

    – C’est la centième fois depuis hier T’en a pas mare ?
    – Heeee non … pas la peine de t’énerver tu sais très bien que j’arrêterais et que ça sera pour autre chose que j’aime ! en boucle …
    Je vois bien le genre et
    je l’aime bien aimé cette choré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s