A l’aube

boule-facette

Faire l’amour le matin est un savoureux privilège. Un délice qui me manque souvent.

Au petit, tout petit matin, flottant encore flou entre éveil et somme, quand les peaux se touchent et s’accrochent telles deux somnambules. Yeux clos et mains aimantées, corps à corps douceureusement chaud, petit écrin de tendresse pure laissant libre cours à l’échange généreux d’effluves et de phéromones.

Aux lueurs de l’aube, sentir un coeur qui bat contre mon dos, lover mes fesses contre un autre fier palpitant, une main duveteuse qui caresse mon sein, un souffle chaud au creux de mon cou.

Puis l’emprise des bras qui m’étouffent, des doigts qui me fouillent alors que j’ondule. Toujours de la pure connexion mais plus… instinctive.

Pas sauvage.

Mais brut.

Droit au but.

Toujours ancrés l’un dans l’autre, sexes enfin s’embrassant, l’orgasme se fait tout doux, d’abord. Comme un prolongement des songes. Puis il monte, sourd. Grave. Pas d’aigus dans les plaisirs matinaux. Juste un padam padam, gros shoot d’endorphines et des frissons jusqu’au bout des doigts.

Pour revenir à la chaleur de la couette.

J’adore faire l’amour le matin.

Mais ça ne m’arrive presque jamais.

D’abord je dors dans un couloir au centre de mon 40 m2. Laisse tomber l’intimité.

Et puis le mot « fatigue » est probablement celui que j’ai le plus prononcé depuis que j’ai gaiement plongé dans cette drôle d’aventure qu’est la maternité.

Sérieux, je suis sur les genoux, avec mon sommeil de merde en bandoulière et ma tendance à l’angoisse gravée sur mon front.

Je cours après le repos. Et je ne suis jamais créditrice.

Lève-tôt depuis toujours, totalement à l’insu de mon plein gré.

Et bonne à jeter à la poubelle dès 23 h.

C’est pour ça que j’aime aussi vachement bien faire l’amour l’après-midi.

Je ne suis assurément pas une fille de la nuit.

Cet article a été publié dans Du sexe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour A l’aube

  1. Cath dit :

    Ben moi, je dors dans mon salon / salle à manger / cuisine. Pas top-top non plus au niveau intimité. Il faudrait que je t’invite un jour, on pourrait faire un concours. ; )

  2. Sky dit :

    Ah… j’adore l’amour le matin… ça m’arrive souvent, même en semaine alors qu’il faut se lever à 6h00 du mat… mais, sommeil oblige, pas de gros shoot d’endorphines et des frissons jusqu’au bout des doigts ! Dit autrement, l’orgasme est très rarement au rendez-vous. Mais c’est pas grave, ce sont avant tout -pour moi- des moments de tendresse… tout est prétexte à la tendresse, même une pipe avant d’entamer la journée… 😉

  3. Sarah dit :

    Mmmmh le matin très peu pour moi. Tout sué et puant de la nuit, l’haleine fetide et la bouche pateuse… Des crottes au coin des yeux et la tronche chiffonnée, sans oublier l’envie imperieuse de faire pipi… Non vraiment. Moi le matin, il faut me foutre la paix XD

  4. R. dit :

    Il faut décidément de tout pour faire un monde.

  5. J’aime beaucoup le matin aussi (bon, un passage vite fait à la salle de bain pour se vider la vessie et se rafraîchir l’haleine, ça peut valoir la peine mais on peut aussi préférer l’hypnose des corps qui sortent à peine du sommeil – et la fameuse érection matinale, pour nous, les hommes), plutôt que le soir quand on est crevé et qu’on bâcle ça avant de s’endormir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s