Double et demi

Trottoir

La percussion de mes actualités complique parfois les explications que je donne à mes petits.

Hier, par exemple, nous sommes allés marier deux amoureuses : une bonne occasion de démontrer le pouvoir de l’action à mon grand, venu manifester à mes côtés il y a quelques mois. Nous étions très émus, enfin surtout moi, d’autant plus au moment de la photo des épouses avec leur petit garçon et le livret de famille tant rêvé. Après moult obstacles douloureux.

Le petit et ses deux mamans. La petite graine du papa nécessaire à la conception du bébé, bien sûr, mon fiston est tout à fait au courant de la manière de procéder. Mais les deux mamans.

Parallèlement à cela, mon grand adorerait – parfois – que j’ai un nouvel amoureux et son père une nouvelle amoureuse, pour avoir « deux mamans et deux papas ». Et moi de lui répondre qu’on n’a de toutes les façons qu’un papa et qu’une maman.

Argh.

Alors que je m’empêtrais, donc, dans mes explications*, j’ai dit à mon grand que ça n’était pas encore d’actualité, qu’à ma connaissance papa n’avait pas de nouvelle amoureuse et que de mon côté je n’avais pas de nouvel amoureux, que ça arriverait peut-être plus tard mais que pour le moment…

– « Mais maman, t’es amoureuse de papa, non ?
– C’est un peu compliqué mon coeur. Ce qui compte, c’est que je vous aime, qu’il vous aime, et que nous vous avons fabriqués dans l’amour.
– Mais tu vas avoir un nouvel amoureux un jour ?
– On verra bien, je l’espère, mais n’y pense pas trop, mon loulou. En tous les cas, en ce moment, je ne suis amoureuse de personne. 
– Ben oui, hein, t’es pas amoureuse de papa, t’es pas amoureuse de moi, t’es pas amoureuse de mon petit frère… En fait t’es amoureuse du trottoir ! »

Je ne sais pas comment je dois le prendre… D’autant plus que c’est aussi lui qui m’a appris l’existence du terme demi-mondaine.

Demi-mondaine

*Je crois que je vais finalement lui expliquer qu’on n’a que deux parents officiels, ceux qui nous ont accueilli et élevé. Et que ceux qui arrivent éventuellement ensuite sont des beaux-parents même s’ils ne sont pas forcément plus jolis que les vrais.

Cet article a été publié dans Et du lait maternel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Double et demi

  1. Sir John dit :

    Ils sont directs ces enfants! Comme tous les enfants, ils ont des mots très originaux…
    De là à croire qu’il traite sa mère….C’est impossible, et cela n’aurait aucun sens.

    S.J.

    • R. dit :

      Je partage votre point de vue. Ca m’a interpellée, mais à bien y réfléchir, ça me semble totalement incongru… Et c’est tant mieux !

  2. Sky dit :

    « En fait t’es amoureuse du trottoir ! »

    Il a vraiment exprimé ça dans ces termes ? au mot près ? C’est super difficile à croire que ce soit le hasard, même à un âge si jeune ! Pourquoi « trottoir » ??? Ou bien alors notre esprit -ou mon esprit- d’adultes est vraiment déformé… o_O

    Décidemment, l’éducation est un travail de longue haleine… et on apprend à tout âge 😉

    PS : Assurément notre vie moderne complique un peu les choses ; entre les parents biologiques, les parents « officiels » (ceux qui t’éduquent), les beaux parents (souvent vus comme des pièces rapportées n’ayant rien à dire)… faut arriver à démêler nos sentiments !

    • R. dit :

      Si si, je pense à un hasard total. Et drôle.
      Et si ça n’est pas le cas, il sera toujours temps de lui expliquer tout l’amour et le respect que je porte aux dames qui le font.

      • Sky dit :

        En fait, des mots d’adultes dans la bouche des enfants c’est toujours drôle… 🙂

        Mais -de façon générale- il faut être vigilent car parfois ça se retourne contre les parents ! (j’ai vu ça plus d’une fois…)

        Bises

        • Sky dit :

          En réalité je te crois entièrement. Il est très facile pour les enfants de répéter des mots ou des expressions qu’ils entendent sans en mesurer l’étendue… et si je dis qu’il faut être vigilent c’est que l’enfant que j’ai été a fait de grosses boulettes à cause de conversations d’adultes qui ne lui ont pas échappées ! (si tu veux savoir, les vraies petites filles modèles que nous étions une de mes cousines, ma sœur et moi avons un jour saccagé le jardin des méchants voisins de la cousine en question : nous avons arraché un clôture, écrasé des plantes et taggé plein de gros mots sur des statuettes… et cette salope de cousine qui a vendu la mèche en prétendant que nous l’avions obligé, beurk !!!).

          Bref, les adultes ont une fâcheuse tendance à parler sans faire attention aux gosses, comme s’ils étaient sourds, idiots ou carrément inexistants !

          Tu lui as demandé d’où lui venait cette expression ? Ou ce qu’il voulait dire… ?

  3. Audrey dit :

    Chez nous, j’ai expliqué à mes fils qu’on a deux parents biologiques dont on est issus et que les autres, soit on les appelle des beaux-parents, soit on peut dire que c’est des parents de coeur.
    Depuis que je suis mariée à ma chère et tendre, mon ainé dit qu’il a deux mamans, une vraie d’où il est sorti ^^ et une de coeur (et sa belle-mère, copine de son père, ben ça reste sa belle-mère, parce qu’il ne l’aime pas tant que ça 🙂 )
    Mes enfants ne l’appellent pas maman pour autant, mais la considèrent comme telle 🙂
    J’ai bien des soeurs de coeur, que je me suis choisie, pourquoi les mamans et papas de coeur n’existeraient pas ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s