Echelle, bourrique et délice

Capture d’écran 2014-03-12 à 11.17.47

Bon enfin quand je disais « prochainement » dans la phrase « Prochainement sur ce blog« , il fallait comprendre « à l’échelle de l’humanité », quoi.

D’ici 2058.

Tout ça c’est la faute au grand capitalisme et à la crise qui donne l’excuse pour qu’on charge la bourrique corse.

Hi han.

Alors en attendant de récupérer une minute par jour pendant laquelle je pourrais peut-être vivre, penser, rire, humer, jouir, respirer, écrire… je vous laisse avec ces délicieuses images qui m’ont fait tout chaud en dedans, autant que l’orgasme littéraire de la belle Stoya.

Je troquerais bien un peu de travail contre une attirance enivrante et un baiser flou qui fait rougir…

———————–

First Kiss, de Tatia Pllieva

Cet article a été publié dans Du sexe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Echelle, bourrique et délice

  1. Lune Rouge dit :

    2’58 « What’s your name again? » :-))))
    Une version française serait-elle prévue? Merci de me tenir au courant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s