Aïe

Oh punaise, ça fait 3 semaines que je me repose sur mon dernier billet de femme amoureuse, incapable de trouver le temps nécessaire à la rédaction d’un billet de qualité. Rapport que ça prend du temps, ces conneries. J’aimerais te faire croire que mon génie flagrant me permet de pondre 12 feuillets en 24 minutes, mais la vérité c’est que même si je tape très vite au clavier (je tiens à remercier chaleureusement mon été à travailler en tant qu’animatrice de minitel rose quand j’avais 20 ans, mes producteurs, les techniciens et surtout ma petite mère qui a toujours cru en moi), presque chaque texte est relu compulsivement au moins 23 fois avant publication (et je ne suis que désespoir quand je constate que malgré cela, il peut rester des fautes d’orthographe qui me donnent envie d’aller m’enterrer vivante au fin fond du Sahel)(chacun situe son orgueil où il le peut).

Bref, « une ligne ici = beaucoup de temps ce qui est précisément une des denrées rares de ma vie », la corrélation fatale étant « plusieurs lignes ici = laisse tomber faut que je pose un RTT qui me sert normalement à amener mes mômes chez le médecin ou ce genre de joyeusetés ».

En plus, j’ai vaguement une nouvelle passion (la dernière en date ayant un peu tourné court). Qui me prend un soir par semaine avec organisation de ouf à l’appui : faut gérer la marmaille pendant que môman vit un peu.

Merci à ma sœurette-sans-enfants qui est ma meilleure alliée dans mon quotidien de double-mère à quasi-temps plein.

Donc tu me vois venir avec mes gros sabots de feignasse là ?

Mais siiiiiii, je te fais le coup à chaque fois que je manque de temps.

Ça commence par Vi.

Ça finit par Déo.

Et ça n’a rien à voir avec Narta. En plus je suis contre le déodorant parce que je suis pour les odeurs du corps avec tout ce qu’elles comportent de phéromones et autres filtres d’amour, sans parler de l’aluminium qu’est pas bon-bon pour la santé kômême.

Quand je dis ça, les gens (surtout à mon boulot où tout le monde ne vient pas exactement du même monde que moi) comprennent que j’aime la saleté.

Ahum…

Faut dire qu’ils passent leur vie à s’asperger de parfum et à mâcher du chewing-gum, ce qui me colle quelques doutes sur LEUR hygiène, en fait.

Perso, une douche par jour au pain de savon sans fioritures et une pierre d’alun me semblent la meilleure garantie pour une bonne santé parée d’effluves douces et humainement réalistes.

Jamais eu de plaintes.

Bien au contraire.

Mais je m’égare, c’est le propre des jeux-de-mots-vaseux-du-vendredi-soir-oh-bordel-dans-20-minutes-je-dois-tailler-pour-le-dentiste-du-grand !

Donc, je te parlais de ma nouvelle passion, un sport extrême qui a l’air de gonzesses comme ça mais qui te brise en mille.

A base de bleus, de brûlures et de corps transformé en une seule et immense courbature.

Sport que j’envisageais il y a 4 ans déjà après la naissance de numbertou, mais dont l’initiation a été totalement entravée par la maladie galopante de ma reum.

J’ai commencé en phase pump it up, celle pendant laquelle je me sens presque invincible et même jolie, deux semaines plus tard je me demande si ma motivation va survivre aux blessures.

Alors pour garder le cap, je regarde en boucle la fameuse vidéo.

Et je ne suis pas loin de virer lesbienne.

Enjoy baby.

———————–

Cet article a été publié dans Du sang. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Aïe

  1. irmazinha do coração dit :

    Tu transmettras mes meilleures pensées au dentiste! Non, en vrai t’as pas intérêt à lâcher, ça te va parfaitement et puis sinon, je ferai comment pour me motiver moi dans un an? 😉

  2. zut dit :

    Question bête : faut obligatoirement 2 radiateurs dans le fond ?

  3. Audrey dit :

    Une petite info qu a bouleversé ma vie transpirante : la pierre d’alun c’est aussi de l’aluminium 🙂 alors adieu ! Et le bicarbonate de soude réduit en poudre fine (ou acheté en bio qualité alimentaire) c’est un déo du feu de dieu de la mort que juste tu sens divinement toi et rien d’autre !
    Voilà…juste en passant 🙂
    Et sinon, la vidéo…pfiouuuu ! (Calor !!)

  4. Un lecteur dit :

    « une ligne ici = beaucoup de temps »
    Oui, mais une ligne ici = beaucoup de temps de bonheur dans mon petit coeur. Et celui d’autres lecteurs… Donc stp, continue :).

    • R. dit :

      Cher lecteur, merci merci merci pour tes doux mots, ça m’émeut beaucoup… Et t’inquiète, j’ai plein de trucs à raconter, c’est juste le temps qui manque. Bises ! 🙂

      • Jeanne dit :

        Ouf. Comme on dit que les gens heureux n’ ont pas d’histoires, je croyais que ty n’ aurais plus trop grand chose à nous raconter et je me désolais!

  5. diablotin dit :

    Autant dans les pôles nord et sud, il fait sacrément froid, autant là au pôle danse, ça donne bien chaud :p

  6. terry koosed dit :

    I’m impressed, I have to admit. Seldom do I encounter a blog that’s both equally educative and engaging, and without a doubt, you have hit the nail
    on the head. The issue is an issue that too few folks are speaking intelligently
    about. I’m very happy I came across this during my hunt for something concerning this.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s