Contact me, I’m not famous

Tu veux me causer, me raconter une anecdote en rapport avec la ligne éditoriale de ce blog, m’offrir des tongs ou me proposer le boulot de mes rêves ?

Avec plaisir, envoie-moi un mail

Et aussi, j’essaye autant que possible de créditer les photos que j’utilise. Et ne tiens pas à porter préjudice à qui que ce soit. Ce blog ne me rapporte pas un kopeck. Si tu trouves une de tes œuvres chez moi, n’hésite pas à m’indiquer le crédit. Et si tu exiges que je la retire, je m’y plierai. Merci.

12 commentaires pour Contact me, I’m not famous

  1. mo dit :

    Bonjour r,

    J’ai découvert ton blog completement par hasard en tapant un truc sur l’infidelité car j’étais en souffrance et j’avoue qu’en plus de me remonter le moral, tes écrits m’ont fasciné, appris beaucoup de choses, et tout simplement m’ont donné une image plus légère et plus belle de la sexualité que suite à pas mal d’experience je ne voyais que sale. (L’infidelité s’explique du coup mieux même si tes histoires ne prétendent pas donner de leçons à qui que ce soit) bref, aussi car tu me distrait, me fait sourire, me fait réfléchir, et me stimule sexuellement, merci r. Et longue vie à ton blog…

    • R. dit :

      Pfffiou, tout ça ? Tu sais, Mo, je crois que tu ne pouvais pas plus me toucher… Vraiment ! Alors merci à toi de me lire et de me dire ces gentillesses. Fais comme chez toi par ici, et j’espère que tu t’y sentiras toujours bien. Bises !

  2. Spangle dit :

    Bonsoir à toi, R.
    Pareil que Mo, découvert par hasard, ton blog m’a retenu’, scotché’. Sourires, gratitude beaucoup ; mes copines racontent parfois leurs coucheries, mais ne s’étendent pas sur leurs zézitations, le regard qu’elles portent sur elles-mêmes à tel ou tel moment, les détails techniques, toussa toussa. ‘fin voilà : toi, tu est la celle qui enfin m’aura fait dire « ah ok cette fois c’est sûr qu’il n’y a pas que moi qui… » points de suspension parce qu’il m’arrive d’être pudique, quoiqu’assez rarement, et puis parce que ces points peuvent être remplacés par une petite dizaine de trucs différents par billet. Impressionnant, je trouve, comme on se ressemble ; bon là on ne peut pas savoir si tu trouverais aussi, et j’ai laissé tomber le mien de blog, sur lequel de toutes façons je ne racontais pas mes aventures sexy. Immense curiosité de toi, envie aussi de te présenter quelqu’un’ (moi) avec qui, je crois, tu t’entendrais bien.
    Si tu permets, je te bise.

    • R. dit :

      Salut Spangle, et… que dire ! Merci pour ces mots que tu laisses ici, ils me touchent beaucoup. J’ai été faire un tour très rapide sur ton blog enragé, et j’ai du coup mieux compris l’usage des apostrophes. Avec plaisir pour mieux se connaître. N’hésite pas à m’envoyer un mail. Je réponds toujours, même si parfois je mets du temps. Et je te bise aussi.

  3. MINNER dit :

    Bonjour R,

    juste l’envie de te dire que je passe de temps en temps sur ton blog pour y lire tes « petits » textes;
    Je mets des guillemets au mot « petits » car tes écrits sont loin d’être petits justement.
    Ils ont l’air tout légers et futiles mais ils sont bien plus profonds que ça.
    Moi qui suis un homme de 50 ans, marié, plutôt « installé » (encore des guillemets) et qui suis apparemment éloigné de ton univers, je trouve dans tes écrits des réflexions, des idées et/ou des inquiétudes qui ont été ou sont encore les miennes. Age, situation familiale ou origine ne font rien à l’affaire. Nos avons des interrogations permanentes qu’il est bon d’échanger ou de retrouver chez quelqu’un d’autre, à priori pas forcément proche. On se sent humain en te lisant, on accepte nos fragilités, nos doutes, on rit de nos mêmes réactions (sur le couple, les enfants, le sexe…) on se retrouve parfois, comme dans un miroir bienveillant….
    Merci à toi pour ces jolis moments de lecture.
    Quand je suis au boulot, je ne fais pas de pause clope (je ne suis pas fumeur), je lis ton blog et c’est très réconfortant : on se dit qu’il y a encore des gens biens.

    • R. dit :

      Merci merci merci merci merci merci… vraiment merci, quand je lis ton petit mot, mon coeur se gonfle de joie et aussi un peu d’orgueil. Et je suis rassurée qu’il y ait plein de gens biens et très humains qui se retrouvent dans ce que je peux défendre.

  4. coc dit :

    c’est un plaisir que de te lire

  5. G. dit :

    What the f***!
    Pas fan des blogs, tombé dessus par hasard (merci scoop it), du temps à perdre, lecture aléatoire conclue par plusieurs sourires…
    J’ai alors décider de faire tourner cette bonne petit adresse à ma femme et à mes potes (au féminin, c’est potesses?).
    J’me suis dit que ça pourra les aider à comprendre pourquoi les hommes ne comprennent pas les femmes (ou l’inverse)…et surtout je suis à peu près certain que ça les rendra heureuses!
    S’égarer, sourire et partager, pas si mal pour un dimanche!
    What the fun!
    ps : toujours peur des abeilles…

    • R. dit :

      Merci beaucoup, Monsieur G. Et soyez le bienvenu ici.
      Précisez aussi à votre épouse que vous n’êtes pas le même G. que celui dont j’ai parfois parlé au début de ce blog. 😉

  6. Ilyas dit :

    J’aime tes écrits qui me mettent l’eau à la bouche. C’est super continuez vous nous faites plaisir.

  7. P'titbison dit :

    So famous…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s